Performance énergétique : que regarder à l’achat d’une habitation ?

Publié par Samantha le 16 octobre 2013 dans Bons plans

Vous achetez un bien immobilier. Aujourd’hui, la consommation d’énergie est une problématique qui doit vous interpeller. Ainsi, pensez à prendre garde à certains points.

A la visite, quels points vérifier ?

Des jolies maisons à acheterQuand vous visitez un bien immobilier, il vous faut vérifier un ensemble de points. Ceux-ci vous éclaireront sur les performances énergétiques du logement. En effet, ils vous permettent non seulement de voir quelle est la qualité du logement mais aussi d’envisager les travaux de rénovation nécessaires et de négocier le prix en fonction. Que vérifier pendant la visite ?

  • Le mode de chauffage. Sachez que les modes de chauffage se classent généralement ainsi, du moins cher au plus cher : pompe à chaleur, gaz, fioul, électricité.
  • La chaudière. Une chaudière à condensation est plus performante qu’une chaudière classique. Une chaudière qui a plus de dix ans devra sans doute être bientôt remplacée.
  •  Le double vitrage. Vérifiez que le double vitrage a été installé dans toutes les pièces. Si vous avez un doute sur une fenêtre, placez un doigt de chaque côté de la vitre. S’il y a un espace entre vos deux doigts, c’est du double vitrage. Contrôlez les joints, ils ne doivent pas être poreux ou décollés. Enfin, il ne doit pas y avoir de saletés dans l’espace entre les deux vitres.
  • Les volets. En été, ils coupent de la chaleur la journée. En hiver, ils protègent du froid à la nuit tombée. Les volets pleins en bois sont plus performants dans le rôle d’isolant que les persiennes our les volets roulants.
  • L’isolation. Montez au grenier et voyez s’il y a de l’isolant (laine de verre, paille, aluminium…).
  • La mitoyenneté. Si on apprécie souvent d’avoir une maison individuelle plantée dans son jardin, avoir des voisins sur les côtés (ou au-dessus et au-dessous pour un appartement) limite les déperditions d’énergie.
  • L’épaisseur des murs sur les biens anciens. Les murs des biens récents bénéficient généralement d’une couche d’isolation. Pour les biens plus anciens, c’est rare. Toutefois, un mur en pierre de plusieurs dizaines de centimètres d’épaisseur constitue un bon isolant.
  • L’orientation. Si les pièces de vie sont orientées au sud, elles auront moins besoin d’être chauffées.

A la visite, quelles questions je pose ?

Lorsque vous visitez le bien, posez plusieurs questions au vendeur / à l’agent immobilier.

  • Demandez le diagnostic de performance énergétique. Il doit normalement être fait quand le bien est mis sur le marché. Toutefois, les diagnostics techniques ayant une durée de validité limitée, de nombreux propriétaires attendent d’avoir un acheteur pour se soumettre à cette obligation. Sachez que même si le diagnostic ne vous est fourni qu’au moment de la signature du sous-seing privé, il vous reste encore une semaine pour vous rétracter dans l’hypothèse où un des diagnostics entamerait votre confiance dans le bien.
  • Demandez les factures d’électricité, d’eau et de gaz (ou de fioul) sur une année.(Lire aussi nos conseils pour choisir un fournisseur de gaz ou un fournisseur d’électricité)
  • Demandez quels sont les isolants posés dans l’habitation. En effet, certains sont dissimulés dans les plafonds, les planchers ou les cloisons. Demandez également en quelle année ils ont été posés.
  • Demandez quel est l’âge de la chaudière et celui du cumulus. Réclamez des justificatifs d’entretien.

Grâce à l’ensemble de ces informations, vous devriez avoir une meilleure connaissance des performances énergétiques du bien.

Partagez ces bons plans avec votre entourage !
  1. tcahuma publié le

    C est maintenent la reference concernant le sujet, personnellement, j en redemande merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *