Précarité énergétique : comment y remédier ?

Publié par Cyril le 23 mars 2017 dans Actualités

Selon l’Observatoire national de la précarité énergétique, près de 12 millions de personnes rencontrent en France des difficultés à payer leur facture de gaz et d’électricité. Pourtant, les solutions ne manquent pas, entre chèque énergie, rénovation des logements et changement de fournisseur.

 

Une priorité

Un chauffage incandescentDans son rapport pour l’année 2015, l’Observatoire national de la précarité énergétique (ONPE) a fait état d’un constat implacable : dans l’Hexagone, près de 12 millions de Français n’arriveraient pas à régler leurs factures d’énergie. Un ménage est ainsi considéré en situation de précarité énergétique lorsque les dépenses d’électricité ou de gaz représentent plus de 10% du revenu disponible, ce qui se traduit par une situation de froid dans leur logement. Par ailleurs, toujours selon l’Observatoire national de la précarité énergétique, un million de ménages cumuleraient en France une situation de vulnérabilité économique et d’inconfort thermique. Cette tendance est d’autant plus préoccupante qu’elle a connu une forte hausse : dans son édition 2014, le rapport de l’ONPE faisait état de 11,5 millions de personnes en situation de précarité énergétique (soit une progression de 500 000 personnes en seulement deux ans).

 

En finir avec la précarité énergétique

Cette progression de la précarité énergétique en France s’explique par plusieurs facteurs : crise économique, vieillissement du parc immobilier, hausse des prix de l’énergie, etc. Sans surprise, les foyers à faibles revenus, les familles monoparentales, les personnes en situation de difficultés sociales et les locataires sont en effet surreprésentés parmi les foyers en situation de précarité énergétique. Autre chiffre marquant : selon le Médiateur national de l’énergie, près d’un tiers des ménages a déjà restreint son chauffage en hiver pour limiter sa facture!

 

Comment économiser sur vos factures d’énergie

Tout d’abord, les ménages en situation de grande précarité énergétique peuvent compter sur le dispositif de chèque énergie, voté dans le cadre de la loi sur la transition énergétique et destiné à payer les factures d’électricité/de gaz comme à réaliser des travaux de rénovation énergétique. Aujourd’hui déployé à titre expérimental, ce dispositif devrait être alloué à environ 4 millions de ménages dès l’horizon 2018, en remplacement des tarifs sociaux de l’électricité et du gaz. Ensuite, la lutte contre la précarité énergétique passe par la rénovation des logements, afin de permettre aux Français de consommer moins d’énergie, et mieux. A ce titre, la loi sur la transition énergétique ambitionne la rénovation de 500 000 logements chaque année à compter de 2017. Mais la meilleure solution pour réduire vos factures d’énergie reste enfin et surtout de comparer les offres des différents fournisseurs, pour dénicher celle qui correspond le mieux à votre profil de consommation. Permise par la libéralisation du marché français de l’énergie depuis 2007, cette comparaison s’effectue sans bouger de chez vous, en quelques clics, et peut vous faire économiser jusqu’à plusieurs centaines d’euros par an.

 

Bon à savoir : les fournisseurs alternatifs d’énergie proposent des offres entre 5 et 10% moins chères que les tarifs régulés de vente fixés par la CRE et suivis par les opérateurs historiques.

Partagez ces bons plans avec votre entourage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *