Electricité : l’autoconsommation, un bon plan ?

Publié par Cyril le 2 octobre 2016 dans Actualités

Avec un temps de retard sur ses voisins européens, la France va désormais inciter les ménages et entreprises à produire et consommer leur électricité, notamment photovoltaïque. Une idée tentante pour beaucoup, mais qui peut s’avérer plus compliquée que prévu.

 

Les chiffres du marché en France

Des panneaux solairesA l’heure où les panneaux photovoltaïques fleurissent partout en Europe, seuls quelques dizaines d’entreprises tricolores et 15 000 foyers se sont engagés dans la production d’électricité en France. Pour combler ce retard, le gouvernement met les bouchées doubles : suite à un avis favorable de la Commission de régulation de l’énergie, Ségolène Royal, la ministre de l’énergie, a présenté en conseil des ministres un projet d’ordonnance relative à l’autoconsommation d’électricité. Dans les grandes lignes, ce projet d’ordonnance prévoit un tarif plus avantageux d’utilisation du réseau de distribution électrique pour les particuliers et les entreprises consommant leur propre courant. La suite ? Le lancement dans les prochaines semaines d’un appel d’offres à destination des entreprises industrielles, agricoles et tertiaires, les principales cibles restant bien entendu les centres commerciaux aux larges toits et parkings, avec de forts besoins en électricité pour la climatisation et l’éclairage. Pour stimuler ces investissements dans l’autoconsommation électrique en France, le gouvernement devrait multiplier les subventions, en espérant retenir jusqu’à 400 projets, pour un volume total de 40 mégawatts.

 

Un nouveau modèle économique

Ne vous y trompez pas : l’autoconsommation demeure plus que marginale en France. En effet, 90% des entreprises et ménages équipés de panneaux photovoltaïques ne consomment pas l’électricité produite. La raison est simple : cette électricité est rachetée par EDF à un tarif artificiellement élevé car subventionné par l’Etat. Ainsi, plusieurs milliers de particuliers revendent à EDF leur électricité solaire, pour s’approvisionner à un prix inférieur chez l’opérateur historique ou un de ses concurrents, depuis la libéralisation du marché. La situation est cependant en plein changement, depuis la chute du prix des panneaux photovoltaïque et la baisse du le tarif de rachat de l’électricité solaire. Et si au final, consommer sa propre électricité devenait plus rentable ?

 

Produire et consommer votre électricité solaire

Tentés par l’aventure ? Quelques précautions s’imposent. Tout d’abord, gardez à l’esprit que l’installation de panneaux photovoltaïques sur votre toiture ou dans votre jardin n’est pas gratuite. A titre d’exemple, l’offre « Mon Soleil & Moi », développée par EDF ENR, filiale énergies nouvelles de l’énergéticien de référence, prévoit un investissement d’environ 17 000 euros par ménage, pour une installation complète avec batterie. Selon des sources proches du dossier, cette somme peut être amortie en 10 ou 15 ans, en fonction de la production d’énergie solaire et de l’évolution des tarifs de rachat.

 

En d’autres termes, l’autoconsommation peut s’avérer rentable sur le long terme, mais ne se traduira pas par des économies immédiates sur vos dépenses d’énergie. Pour réduire vos factures d’électricité dès aujourd’hui et en seulement quelques clics, privilégiez le comparateur d’énergie en ligne. Zéro investissement, des formalités administratives réduites au strict minimum, et une réduction visible dès le mois prochain sur votre facture, grâce aux tarifs compétitifs des nouveaux opérateurs.

Partagez ces bons plans avec votre entourage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *