Economiser et payer votre énergie moins chère pour l'électricité et le gaz
Menu

La dérégulation du marché de l’énergie

Le marché des énergies a été dérégulé en France depuis le 1er juillet 2007. Que signifie cette dérégulation du marché de l'énergie ? Par ailleurs, il importe d'en examiner les implications à travers les conséquences pour les fournisseurs historiques et les avantages pour le client sans occulter les nouvelles opportunités à saisir.


Signification de la dérégulation du marché de l’énergie

La dérégulation du marché de l’énergie est l’ouverture de celui-ci à la concurrence. Autrefois, le marché de l’énergie était entièrement contrôlé par les pouvoirs publics. Ces derniers en avaient confié la gestion à 2 entreprises à savoir EDF pour l’électricité et GDF-Suez pour le gaz. Les consommateurs ne disposaient d’aucune alternative en dehors de ces deux entreprises. Depuis le 1er juillet 2007, il est possible de choisir son fournisseur d’énergie. Désormais, les activités de production, de transport, de distribution et de fourniture de l’énergie sont séparées. De nouveaux fournisseurs d’énergie ont fait leur entrée sur le marché.

Impact de la dérégulation sur les fournisseurs historiques

Les fournisseurs historiques sont désormais obligés de composer avec des concurrents. Le monopole qu’ils avaient durant des décennies est caduque. Désormais, ils doivent faire des efforts pour conserver une clientèle qui leur était acquise durant des années. Ils courent le risque de voir diminuer le nombre de leurs abonnés. En vue de les ménager, l’Etat leur a permis de continuer à proposer des offres régulées. Il convient cependant de noter que la dérégulation n’a pas eu l’effet escompté car seule une très petite proportion des ménages a opté pour un changement de fournisseur. Seuls 8% des français ont quitté leur fournisseur historique pour les nouveaux entrants sur le marché.

Intérêts de la dérégulation du marché pour le client et les nouvelles opportunités à saisir

La dérégulation a introduit la concurrence dans le secteur. Désormais les différents acteurs du marché se font la concurrence. Le consommateur choisit l’opérateur dont les offres correspondent au mieux à ses besoins. Les fournisseurs sont désormais contraints de fournir des services de qualité pour conserver leur clientèle. Il devrait en principe s’en suivre une amélioration de la qualité des services et une baisse des coûts de fournitures. Deux types d’offres sont proposés désormais aux consommateurs : les offres aux tarifs régulés par les pouvoirs publics et les offres aux tarifs indexés sur les cours du marché. La première catégorie d’offres n’est disponible que chez les fournisseurs historiques que sont EDF et GDF-Suez.

Des communications émanant aussi bien des pouvoirs publics que des fournisseurs d'électricité ont permis aux consommateurs comprendre les nouvelles opportunités qui s'offrent à eux. Désormais, il leur est loisible de choisir le fournisseur de gaz et le fournisseur d'électricité dont les offres correspondent à leurs besoins. Il est également possible d'opter pour une offre duale gaz-électricité chez un même opérateur si le rapport qualité prix est satisfaisant. De plus, le client peut changer librement d'opérateur : s'abonner chez un nouveau fournisseur et au besoin revenir chez le fournisseur historique. En ligne, un comparateur de prix permet de savoir à tout moment les prix les plus intéressants du marché de l'énergie. Par ailleurs, l'accent est mis sur l'efficacité énergétique et le respect de l'environnement, le client peut choisir son fournisseur (de gaz, d'électricité ou d'énergie verte) suivant cette nouvelle donne.